warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!

La jeune basse Olivier Gourdy commence la musique dès son plus jeune âge par la contrebasse et le piano. Parallèlement à des études de commerce, il se découvre une passion pour le chant et intègre en 2016 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il y poursuit actuellement sa formation auprès d’Elène Goglevit, Anne Le Bozec et Frédéric Gindraux.

C’est au sein de l’atelier lyrique Opera Fuoco, qu’il rejoint en 2017, qu’Olivier fait ses premières armes dans l’opéra. Il y participe à de nombreuses productions, sous la baguette de David Stern. On a ainsi pu l’entendre durant la saison 2021-2022 au festival de la Grange aux Pianos dans le rôle de Figaro (Le Nozze di Figaro). Puis il prend part au festival de Pékin, dans le rôle d’Elviro (Serse). Il est également Sam (Die stumme Serenade de Korngold) ainsi que le Maestro (Prima la Musica e poi le Parole de Salieri)…

Il tient aussi la partie d’Astradamors (Le Grand Macabre de Ligeti) à la Philharmonie de Paris et incarne Sarastro (Die Zauberflöte) aux Escales Lyriques. En 2021, il chante le role de Boris (Boris Godunow de Mattheson) au Festival de musique ancienne d’Innsbrück et participe à la création de l’opéra Moving Still de Martha Gentillucci à la Biennale de Venise.

Parmi ses projets, citons notamment Orphée et Eurydice de Othman Louati au Théâtre Impérial de Compiègne, aux Bouffes du Nord et à au Théâtre de l’Athénée


image

loading
×