warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!


sarahdefrise

 

La jeune soprano belge Sarah Defrise est diplômée du conservatoire royal de Bruxelles et de l’École Normale de Musique de Paris, elle y obtient le Diplôme Supérieur de Concertiste en avril 2016, dans la classe de Daniel Ottevaere.

Elle est lauréate de concours nationaux et internationaux. Elle reçoit le Grand Prix de la mélodie contemporaine à l’unanimité au Concours International de Chant Enesco 2016 et le Prix Jeune Espoir au 13e Concours International de chant lyrique de Vivonne.

Elle a fait ses débuts à l’opéra dans le rôle de Clorinda (Cenerentola) à l’Opéra Royal de Wallonie en 2014. Depuis, elle a incarné Bastienne (Bastien und Bastienne), Serpina (La Serva Padrona), la Fée (Cendrillon de Viardot), Frau Silberklang (Der Schauspieldirektor), Tonina (Prima la musica e dopo la parole de Salieri) et Diane en décembre de 2016 dans la production d’Orphée aux Enfers d’Offenbach de l’Opéra Royal de Wallonie.

En 2018, elle assure la doublure d’Anne-Catherine Gillet dans le rôle d’Angèle du Domino Noir d’Auber à l’Opéra Royal de Wallonie. Elle crée également le rôle de Calamity Jane dans l’opéra Calamity/Billy de Gavin Bryars au Théâtre de la Croix-Rousse à Lyon et au Festival Armel à Budapest.

Armel Opera Competition lui décerne en juillet 2018 le prix de la meilleure chanteuse.

Durant la saison 18-19, elle retrouve la Fée à l’Opéra de Liège ainsi que celui de Bacchis (La Belle Hélène) à l’Opéra National de Lorraine. Elle crée également son propre spectacle, I hate new music, et enregistre son premier disque autour des mélodies de Joseph Jongen.

En juin 2019, elle débute à Flagey dans le personnage haut en couleurs de Cunégonde (Candide de Bernstein), qu’elle retrouve en novembre de la même année à l’Opéra Royal de Wallonie, où elle reprend également le rôle de Clorinda.

Tout récemment, elle fait ses débuts au Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles en créant le pop requiem Is this the end? de Jean-Luc Fafchamps diffusé en streaming sur le site du théâtre.

Parmi ses projets, citons notamment Sleepless, le nouvel opéra composé par Peter Eötvös et créé au Staatsoper de Berlin avant le Grand-Théâtre de Genève, ainsi que sa première Zerlina (Don Giovanni) à l’Opéra Royal de Wallonie et la suite de Is this the end? à la Monnaie.

 

 

`

 

 

 

 

loading
×